ban

10 janv. 2018

Astuces de bloggueuses #1 : Mysweetbeauty

Question beauté, je suis un peu à chier, je l'ai toujours dit. J'adore tout ce qui concerne les soins, le maquillage, les cheveux et j'en passe, et pourtant j'ai des rides au front (A 23 ans, putain), je ne sais toujours pas me maquiller sans ressembler à Courtney Love en pleine crise artistique et mes cheveux sont aussi plats que la relation d'Amy et Sheldon dans The Big Bang Theory. De ce fait, je ne suis pas une meuf à tips ; J'écume Instagram, Pinterest et les actualités Hellocoton pour trouver de nouvelles petites astuces à essayer parce que si j'attends qu'elles viennent de moi, je mourrais moche avec les cheveux fourchus et un trait d'eye liner tout fucké qui se sera imprimé sur ma paupière.

Ceci étant dit, aujourd'hui j'inaugure ma nouvelle rubrique (Yolo), à savoir, « Astuces de bloggueuse ». Je devrais pas avoir besoin de vous expliquer, mais en gros, pour celles qui ont encore deux grammes de la veille et qui ne comprennent pas tout, il s'agit de tester des astuces que j'ai trouvé sur le net, de bloggueuses connues ou non, c'est pas important, et de vous dire ce que j'en ai pensé. C'est simple, mais fallait y penser (Miss Innovation, n'est ce pas).




Aujourd'hui, on va parler cheveux. L'an dernier, j'avais les cheveux bruns et plutôt longs (sous la poitrine), mais comme parfois je ne réfléchis pas trop, j'ai eu une espèce de lubie pendant un temps, et j'ai décidé de devenir blonde. Mais avec du recul, quand même, alors quand je suis allée chez mon coiffeur, avec mes cheveux chocolats, je lui ai répété plusieurs fois : « On fait ça le plus gentiment possible, je veux conserver mes longueurs et je ne veux pas abimer mes cheveux, tant pis si ça doit prendre plusieurs mois ». Merci la compréhension, je suis sortie du salon blonde platine. Grâce à la plombée de soin qu'on avait mis sur mes cheveux, évidemment, il ne m'était pas encore apparu qu'ils avaient pris chers, ça, je ne m'en suis rendue compte que quelques semaines plus tard, quand je galérais de plus en plus à demêler mes longueurs et que plusieurs centimètres étaient élastiques sous l'eau. Si certaines aiment se balader avec des cheveux pourris, moi, j'en suis incapable, de ce fait je suis retournée dans un autre salon et j'ai demandé à couper tout ce qui était abimé. Retour au carré long, cheveux au niveau des clavicules, avec une couleur proche de ma couleur naturelle (La dernière que j'ai faite). Suite à ça, j'ai foutu la paix à mes crins, je ne les ai plus colorés, et je les ai laissé vivre leur vie. Maintenant, ils sont en pleine forme, même si je déplore la longueur, du coup, toutes les semaines, ils ont droit à un soin à l'huile de serpent. Cela dit, arrivant à la fin de ma bouteille, je me suis dit que j'allais changer un peu ma routine, ça ne leur ferait pas de mal, et je suis tombée sur l'astuce de Mysweetbeauty qui m'a plutôt bien tentée ; La recette est pas chère, et ne demande que deux ingrédients. Comme je suis pauvre et pas douée, c'était tout indiqué pour moi.

Le principe : On mélange 200 ml d'huile de coco fondue avec du piment de Cayenne (la dose n'est pas précisé, j'en ai mis assez pour colorer mon huile en rouge), on laisse macérer pendant une dizaine de jours, on filtre et on applique.

J'ai été mauvaise élève, je n'ai pas laissé macérer parce que je suis impatiente et que j'avais la flemme. J'ai mélangé ma coco, mon piment, j'ai laissé reposer quatre journées entières et j'ai appliqué. J'ai laissé poser la nuit et j'ai rincé le lendemain.


Verdict : J'ai posé le mélange en racine, et j'ai massé mon cuir chevelu pendant cinq minutes, la tête en bas. Du coup, j'ai raté une partie de mon épisode d'Hollywood Girls, c'était tellement triste. Alors, le piment, ça picote un peu, surtout quand on masse, mais j'aime bien, j'ai cette impression naïve que " Putain, ça fonctionne ! ". Ce qui était chiant, c'est la poudre de piment sous les ongles, mais ça, c'est ma faute, si j'avais filtré, j'en serais pas là. 



Côté résultats : Au niveau du rincage, pas de surprise, c'est un rincage d'huile de coco. Comme d'habitude, mon shampoing solide n'en est pas venu à bout, j'ai donc utilisé un shampoing liquide qui mousse à fond (Pas bien, hein ?) pour tout enlever. Encore humides, mes cheveux étaient légèrement emmêlés, j'ai demmêlé délicatement au gros peigne après avoir appliqué un peu de sérum sur mes pointes. En ce qui concerne les résultats, pour le moment il est évident que je ne peux pas vous assurer que mes cheveux ont poussé de 15 cm d'un coup, toutefois l'huile de coco a fait beaucoup de bien à mes cheveux et j'ai adoré la sensation de picotement du piment. Je ferais un update d'ici quelques semaines histoire de pouvoir vous faire un comparatif avec l'huile de serpent, pour savoir quelle mixture a été la plus efficace, restez dans le coin !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...