ban

19 janv. 2017

Green Piggy Collagene Jella Pack, donne moi la peau d'une chanteuse de KPop

First, Mea Culpa.


Vous connaissez toutes mon côté légèrement cotorep (Et procrastinatrice, à fond même), ce côté qui fait que je ne réfléchis jamais (Ou alors, très peu), et que je repousse systématiquement tout ce que j'avais prévu de faire le jour même à un temps lointain, ou au moins, au plus tard de la journée (Surtout pour le ménage ; J'ai énormément de mal à tenir mon appartement nickel. Je suis une femme bordélique, j'y suis pour rien, c'est dans mes gènes et même Marie Kondo ne m'a pas sauvée). Ca a été le cas pour utiliser mon masque Green Piggy Collagen Jella Pack (Que je vais renommer " Jella " pour l'occasion, parce que ce nom est bien trop long à écrire, et ça risque de me gonfler un chouille). Ne travaillant pas aujourd'hui, je me suis dit que j'allais profiter de mon repos pour faire tout les trucs de meuf que je ne trouve pas le temps de faire en temps normal, à savoir soigner mes cheveux avec un bon bain d'huile, m'occuper de mes mains bouffées par le froid entre deux manucures, me faire un bon gommage, m'occuper de mes petons ET utiliser ma super copine Jella pour redonner à boire à mon visage. Vous devinez la suite, j'ai préféré chiller devant Netflix et je n'ai strictement rien foutu.

Enfin, si, mon masque, je l'ai posé, à 22 : 00, juste. Du coup, les photos sont dégueulasses (L'éclairage de la salle de bain, bien jaune, avec une ampoule sur trois qui fonctionne, l'éventualité de ressortir des photos digne de ce nom était quasi nulle), et histoire de bien m'enfoncer j'ai même zappé de faire les photos avant / après. Et forcément, maintenant c'est trop tard. 

J'suis naze, hein ?

Ce que j'écoute pendant la rédaction de ce billet :
ShiNEE - Lucifer
(Saki, si tu passe par là...)


♦ 


Green Piggy Collagen Jella Pack
Le masque avec le nom le plus long du monde, n'est ce pas




First, la présentation. C'est un pot (Bravo Faustine) avec un petit cochon avec un foulard à pois dessus. C'est très mignon. C'est coréen, aussi, et ça ne m'étonne qu'a peine (Tu vois pas en France des emballages de masque avec des cochons cutesques dessus). D'ailleurs, je sais plus ou j'avais lu ça mais apparemment, l'idée de ce masque a été lancée après qu'une meuf ai avoué son âge ou je ne sais quoi, qu'on lui ai demandé quel était son secret de beauté et qu'elle avait expliqué qu'elle s'étalait un truc de cochon sur le visage (Parce que le cochon est blindax de collagène il paraît, ou un truc du genre). Je synthèse, hein, évidemment c'était dit d'une manière beaucoup plus mignonne mais je m'en souviens pas du tout, mais ceci explique le méchoui sur l'emballage. Mais sur le principe, le petit pot je trouve ça vachement sympa.


Ingrédients

J'ai trouvé la liste des ingrédients sur Internet, je l'avoue. Parce que je parle pas un gramme de coréen alors pour la traduction directement via le pot, fallait pas compter sur moi :

Hydrolyzed Collagen, Water, Dipropylene Glycol, PEG-240/Hdi Copolymer Bis-Decyltetradeceth-20 Ether, Glycerin, Glyceryl Stearate/Peg-100 Stearate, Caprylic/Capric Triglyceride, Macadamia Seed Oil, Dimethicone, Caprylhydroxamic Acid/Caprylyl Glycol/Glycerin, Sodium Hyaluronate, Cacao Seed Extract, Tocopheryl Acetate, Polyglutamic Acid, Bacillus/Soybean Ferment Extract, Adenosine, Disodium EDTA, Fragrance "


(Via Memebox)


Comme on sait toutes que le conditionnement en pot c'est pas des masses hygiéniques, Jella a prévu le coup ; Quand on l'ouvre, le masque est protégé par une sorte de capot en plastique ou est intégré une petite spatule. Assez gadget la spatule, pour ma part je ne m'en sers absolument pas (Et celle qui se trouvait dans le Carbonated Bubble truc de la même marque a terminé comme jouet pour Harley), cela dit l'intention est plutôt cool. Pour ma part, j'ai trouvé chez Nocibé un pinceau spécial masque qui me convient parfaitement et dont je vais vous parler vite fait en fin d'article.


La Texture


C'est... étrange. C'est de la gelée, quoi (Gelée, " Jella "... Merci Captain Obvious). Ce qui est marrant, c'est que la matière se " remet en place " même si on s'amuse à la charcuter à la spatule (Je suis quelqu'un qui aime expérimenter, moi, alors avant de m'étaler cette chose sur le visage pour la première fois, j'avais passé un bon quart d'heure à jouer avec). C'est beige, c'est visqueux, c'est encore mieux que le slime, presque. Evidemment, je me garderais de vous préciser à quoi, moi, ça me fait penser (Surtout une fois étalé, on penserait voir la fin d'une scène de Brazzers)



La matière se " découpe " en grumeaux, ça ne coule pas, ça ne goutte pas, le seul risque c'est qu'elle s'étale lamentablement sur votre carrelage dans un bruit assez dégueulasse si vous ne faites pas attention. Si vous avez des souvenirs d'enfance avec la gelée à la groseille ignoble du goûter à l'école, c'est dans le même genre, sauf que la gelée à la groseille n'a aucun bienfaits et a traumatisé un nombre incalculable de mômes. Ci contre, donc, une photo d'un grumeau de Jella, ft la bouche sensuelle de mon Shenron et mes poils de bras en pleine repousse.


Une fois étalée, la matière jelly se place " automatiquement " sur la peau. J'entends par là que si vous avez fait des coups de pinceaux c'est pas grave, la matière va se lisser plus ou moins toute seule. Répartie, elle est translucide, super fraîche, c'est une sensation vraiment agréable. On peut laisser poser le masque une vingtaine de minutes comme plus, pour ma part je le laisse poser toute la nuit, parce que ma peau a vraiment besoin d'hydratation et qu'elle " boit " le produit sans problème. Je ne sais pas si c'est l'usage de base mais jusqu'ici, ça ne m'a pas tuée et ma peau a l'air un peu moins terne après ce soin (Parce que oui, j'assume avoir la peau terne et le teint un peu grisou, surtout en ce moment. La faute à l'hiver, au stress, et toutes ces conneries qui m'empêchent d'être une bombasse épanouie sous -15 °).


Et les résultats, ma grosse ?

Mortels. Evidemment, je ne me réveille pas le lendemain avec le teint glowy d'une Youtubeuse beauté, j'ai toujours des boutons et des imperfections que je ne prends même plus la peine de cacher (Terminé l'esclavage du fond de teint et du correcteur. De toute façon mon nez est tellement grand qu'on ne voit que ça et qu'on ne pense même plus à mater mes comedons), mais je sens que Jella a bossé, quand même. Ma peau a tout bu, elle est repulpée, elle ne tiraille plus (Parce que oui, j'ai la peau grasse mais qui tiraille, parce qu'elle a tout le temps soif la connasse). Pour celles à qui " Collagene " rappelle les bouches de mérou et les liftings ratés des stars de téléréalité, ne vous inquiétez pas, Jella se contente de vous plumper un chouille la face mais elle ne vous donne pas l'impression de vous trouver h24 en pleine bourrasque, hein. Disons que, pour 10 à 15 balles, ce masque est plus que satisfaisant.


Bonus, le pinceau spécial masque



J'ai trouvé cet engin chez Nocibé pour 6.95 e. Au bout du manche se trouve un embout rose en silicone, visiblement (J'espère que personne ne s'est marré en lisant cette phrase) qui permet d'appliquer tranquillou bilou les masques, et se nettoie très facilement (J'ai un très mauvais souvenir du nettoyage de mon ancien pinceau " masque " poilu après un masque au miel). Je suis bien contente de l'avoir trouvé parce que j'ai toujours tendance à faire une tête bizarre quand je dois prendre de l'argile verte ou n'importe quel autre masque dans mes mains pour me l'étaler sur la face, en fait. J'crois qu'avec la vieillesse, j'deviens un peu précieuse.


♦ 

En espérant que cette revue plus qu'approximative vous ai plu. N'hésitez pas à commenter mes billets même si c'est pour me prévenir que " Attention ce que tu fais c'est un peu nul quand même ", la critique fait avancer. La critique, pas la rage, je vous vois les trolls là bas, n'y pensez même pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...